Nouvelle-lune-vierge © astro-logos.fr

La Nouvelle Lune vierge du 27 août 2022 sera exacte à 10h16 heure de Paris. Elle valorisera le 4° de la Vierge, nous invitant à prendre du recul. Encore des tensions, toujours sous l’influence du carré Saturne Uranus. Mars avance porteur du message de transformation Uranienne, alors que Mercure propose la communication face à la violence et à l’extrémisme, tandis que Jupiter nous aide à mener à bien nos projets…mais voyons tout cela dans le détail.

Mars, le seigneur de la guerre :

Lorsqu’une planète rapide dépasse une planète lente comme c’est le cas avec Mars qui vient de dépasser Uranus, cette planète est porteur du message, de l’intention de la planète lente.

Uranus c’est avant tout le besoin d’indépendance de liberté de nouveautés d’originalités, ce besoin s’exprime dans un contexte Gémeaux qui donne une importance à la communication. Lors de la conjonction, Mars devient, pour un temps le héros d’Uranus, il transmet ainsi l’impulsion uranienne qu’il mêle à sa propre énergie. De cette rencontre naît un besoin de combattre, pour la liberté, pour des idéaux…l’idée maîtresse étant la combativité. 

Pour cette lunaison Vierge, Mars est carré aux deux luminaires (le Soleil et la Lune) et cette configuration génère de la tension, des risques de surmenage, de surchauffe. 

Cela peut également augmenter notre propension à l’intolérance et amener des querelles, à un niveau personnel, ou renforcer les conflits déjà existants.

Le combat contre les Titans :

Uranus et Saturne sont encore en tension, avec le carré qui les lient. C’est le combat, pour la liberté qui perdure, même si leur sens rétrograde, tend à atténuer leur influence. Il ne s’agit pas de la fin du combat mais peut-être de la dernière ligne droite dans celui-ci. D’ailleurs le carré exact ne se fera pas mais la tension restera présente jusqu’au 22 octobre, jour où le carré commencera à se défaire. 

Pour cette lunaison, la tension est bien toujours présente, et nous en voyons des exemples partout autour de nous.

Je t’aime, moi non plus :

Quand Saturne rencontre Vénus, rien ne va plus. Cette configuration (opposition) risque d’amener des difficultés dans notre vie relationnelle, notamment avec des scènes de jalousie ou des risques de ruptures. Il ne s’agit pas de s’inquiéter exagérément, cela touchera principalement ceux qui ont déjà des problèmes relationnels, ceux-ci risquent alors d’être exacerbés. Il nous faudra donc être plus attentif à notre sphère relationnelle, si nous voulons que celle-ci perdure.

Calomnie et mauvaise fois :

Mercure se trouve aussi en opposition, cette fois ci à Jupiter, de cette tension, il résulte des risques de mauvaises communications, de mensonges, amplifier par Jupiter qui se trouve en face. Cela vient donc, potentiellement, renforcer les difficultés dont nous avons parler avec l’opposition Vénus Saturne. 

De la jalousie à la calomnie, le pas risque d’être vite franchis, si nous ne mettons pas toute notre attention à nous traquer nous même. Je fais ici allusion au fait de prendre du recul, d’être vigilant par rapport à nos propres comportements, comme le décrit Carlos Castaneda dans ses livres.

Discrimination :

Le trigone harmonique que font Mercure et Mars nous offre l’énergie afin d’augmenter notre capacité de jugement. 

Cette discrimination, si nous focalisons dessus notre attention nous permettra de contrebalancer, dans une certaine mesure, les difficultés abordées plus haut. Alors être attentif, prendre le temps de réfléchir, cela devrait nous aider dans nos vies personnelles à traverser cette période tendue.

Force créative :

Le sextil harmonique (angle de 60°) entre Jupiter et Mars nous donnera le goût d’entreprendre, il nous amènera également une joie de vivre qui pourra nous aider à réaliser nos projets. Il renforce également notre besoin de liberté, il nous faudra donc, encore une fois être vigilant si nous ne voulons pas nous laisser entraîner dans une spirale négative. Mars nous amène à agir, Jupiter donne de l’ampleur à ce mouvement, mais les autres énergies sont toujours présente  et seule notre vigilance, notre discrimination nous permettra de séparer le bon grain de l’ivraie.

Comme vous le voyez, cette lunaison est pleine de contradiction de très fortes tensions d’un côté mais également la possibilité d’avoir une action créative, une influence positive sur le monde qui nous entoure. Le monde n’est pas en noir et blanc et il nous appartient d’y mettre notre touche de couleur, c’est notre responsabilité de le voir dans sa globalité. Je pense, comme le montre la vision quantique de l’univers, que notre regard sur le monde l’influence au delà de ce que nous pouvons imaginer…

Les degrés symboliques ou monomères de la Nouvelle Lune Vierge :


Dans la liste Janduz / Hitschler le 4° de la Vierge : 

« Un jeune homme conduit une charrue dans un champ qu’il défriche et, dans le recul du temps on le voit âgé,  parcourant son champ de blé mûr. »

Quel magnifique symbole qui nous permet de comprendre, de percevoir, l’influence que nous avons sur le monde nous récoltons ce que nous semons. C’est valable pour le blé c’est valable pour nos pensées pour nos émotions et seule notre vigilance nous permettra de semer ce que nous avons réellement envie de récolter. Notre regard, notre vision, crée le monde, apprenons à changer de regard, à voir les autres et le monde différemment et nous verrons que celui-ci change instantanément.

Voici ce que nous montre les symboles Sabian :

« Des enfants blancs et noirs jouent ensemble joyeusement. »

Je trouve que ce degré vient bien renforcer le précédent, soit nous voyons des différences entre les enfants blancs ou les enfants noirs soit nous voyons simplement des enfants.

Co-Créons un monde plus BEAU. © astro-logos.fr

« Toute reproduction, partielle ou totale, de la présente publication doit conserver le copyright de l’auteur.