Nouvelle lune 1 03 2014 © astro-logos.fr

Nouvelle lune du 1 mars 2014

Nouvelle lune 1 03 2014 © astro-logos.frSous le signe de la sensibilité : La conjonction des luminaires du 1er mars 2014 sera marquée par  l’élément eau, dans le signe des Poissons et conjoint à Neptune.

Cette configuration astrale nous parle d’hypersensibilité qui est une caractéristique de l’eau en astrologie, cette période peut nous permettre de nous connecter, de nous mettre en résonance avec un plus grand tout que ce soit une communauté où le cosmos.

Note : cette Nouvelle lune aura lieu à dix degrés trente-neuf du Poisson et sera suivi le 30 mars d’une seconde nouvelle lune qui aura lieu en Bélier.

RivièreNous éprouverons tous ce sentiment d’expansion de fusion dans l’infini, mais les personnes qui sont du signe du poisson et plus particulièrement du deuxième décan le ressentiront plus particulièrement encore. En fonction de notre état de conscience et de notre évolution sur le chemin de la vie, nous pourrons profiter de cette période pour aider, que ce soit notre voisin ou bien au contraire des causes beaucoup plus lointaines, notre compassion sera particulièrement amplifiée par le trigone à Jupiter lui aussi en signe d’eau.

Avec les Poissons et Neptune l’imagination sera l’honneur pendant cette lunaison, elle peut être la solution à l’opposition Jupiter Pluton sur l’axe cancer capricorne. Ce peut être le moment de faire retraite de méditer sans aucun compromis afin de développer notre potentiel créatif dans toutes les acceptations que ce terme peut comporter.

Neptune ©astro-logos.frSi nous arrivons à nous mettre en phase avec le tao du moment, notre intuition (Neptune) nous permettra de développer un nouveau rapport aux choses et aux êtres que nous pourrons partager (Chiron) avec d’autres et peut-être même leur en faire un enseignement. Uranus de son côté est toujours en carré à Jupiter (bélier cancer) ce qui peut occasionner encore pendant cette lunaison des actions enthousiastes, cautionnées par le plus grand nombre. Ces actions  très puissantes risquent d’être parfois très décalées, révolutionnaires poussant encore ce mois-ci à des changements soudains. Cette volonté de changement sera, espérons-le, tempérée par la communion et la spiritualité qui peuvent émaner de cette nouvelle lune en Poissons pour peu que nous lui laissions la place de s’exprimer.

Comme autre caractéristique de ce moment nous pouvons noter Jupiter rétrograde suivi le 2 par Mars, et le trois par Saturne cela  nous montre que les mouvements des planètes sont pour le moment ralentit c’est ce que nous appelons la position stationnaire qui précède la rétrogradation des planètes. La lune en Poissons nous rendant plus fragiles plus impressionnables il nous faudra être attentif à ces mouvements rétrogrades des planètes l’action (Mars) qui ne va pas dans le sens que l’on espérait, des résultats plus faibles (Jupiter) et des retards ou des limitations auxquelles nous n’avions pas pensé au préalable (Saturne).

Soyons vigilants et ne prenons pas les faits extérieurs de manière personnelle, prenons plutôt le temps de méditer sur la qualité de nos propos et de nos relations aux autres. Il nous faudra également surveiller notre imagination car s’il est formidable d’être créatif dans bien des domaines cela peut être parfois inapproprié notamment lorsque nous créons mentalement des scénarios négatifs à partir de  présupposés sur les personnes de notre entourage ou sur celles que nous aimons.

Je vous propose maintenant de regarder le degré monomère de ce premier jour de lunaison : le onzième degré du poisson.

La liste Janduz/Hitschler : « Sur l’un de ces lits qui servaient de siège dans les salles romaines de festin, un homme est assis en avant, et une femme allongée, en arrière, tous deux d’allure libre, en costumes de fête». Ce degré est présenté comme un degré de plaisir ou de libertinage avec un accent sur la civilisation romaine.
La liste thébaïque de ce même degré nous montre : « un homme marchant avec un bâton».

Regardons maintenant la liste des symboles Sabian :

« Sur un chemin étroit des disciples recherchent l’illumination ». Rudyar présente ce degré comme la capacité de rechercher à tout prix une entrée vers un monde de réalité transcendante.

Nous pouvons y voir un rapport avec le degré de la liste thébaïque, la marche, le chemin et l’aide (le bâton) pour parcourir la route.

Ce symbole est en parfaite adéquation avec les possibilités du moment présent et nous montre que si nous le voulons nous avons la possibilité au cours de cette lunaison de dépasser notre réalité quotidienne par la méditation par la technique que nous choisirons.

Ce dépassement est rendu possible par la qualité, la sensibilité du temps, il ne tient qu’à nous de saisir cette opportunité.

©astro-logos.fr

 

2 réponses
  1. othenin girard
    othenin girard dit :

    merci pour cette energie du moment qui a l air de tendre ou de détendre vers le recueillement spirituel
    mais quelle est cette oeuvre, ce tableau me dit quelque chose;;

  2. Marc Georges
    Marc Georges dit :

    Merci pour le commentaire, pour le tableau je dois avouer que je me laisse inspirer par la peinture des thèmes d’Ivan, à mon humble niveau graphique et pictural.

Les commentaires sont fermés.